Après Blog Service

Après Blog Service

3 000 personnes fêteront Pâques à Baco

Les Nouvelles Calédoniennes, publié le mardi 14 février 2012 à 03H00

Depuis une quinzaine de jours, les jeunes de Baco sont sollicités pour la préparation d’un grand rassemblement protestant. 3 000 personnes se réuniront à l’occasion des fêtes de Pâques dans la tribu, qui s’organise depuis plusieurs mois.

Les jeunes de la tribu sont à pied d’œuvre pour accueillir ce grand rassemblement religieux.

 

Une petite dizaine de jeunes étaient à pied d’œuvre ce week-end à la tribu de Baco. « Chaque week-end depuis quinze jours, ils viennent pour nous aider », indique le pasteur Jean-Louis Qapitro. Ils sont en train de réaliser un abri qui fera office de lieu de culte durant la fête de Pâques, où 3 000 personnes de l’ensemble de la Grande Terre se réuniront.
« Nous organisons ces grandes rencontres entre protestant tous les quatre ans et nous alternons entre la côte Est et la côte Ouest », explique le pasteur, et cette année, c’est la tribu de Baco qui, pour la première fois, a été choisie. Depuis presque un an, des concerts, des bingos et des loteries sont organisés dans les tribus du consistoire de Baco (Noëlly, Netchaot et Bopope), afin de récolter des fonds. « Nous avons aujourd’hui 4 millions et nous avons demandé une subvention de 500 000 francs à la mairie et à la province Nord », poursuit Jean-Louis Qapitro.

Œcuménique. Un budget qui leur permet de financer cet abri pour le lieu de culte - la tribu n’ayant pas la capacité d’accueillir 3 000 personnes - et les produits pour nourrir tous ces convives. « Chaque tribu apportera aussi des fruits et des légumes et quelques parcelles de Baco seront récoltées pour l’occasion. »
Pour ce rassemblement de trois jours, du 6 au 9 avril, où cultes et activités culturelles seront au programme « dans un esprit de rencontre », l’ensemble des paroissiens du consistoire, soit environ 500 personnes, est mis à contribution, tout comme les tribus voisines, bien qu’elles soient catholiques. « Les personnes seront logées à Tiaoué, Koniambo et Noëlly,
notamment. » Ce rassemblement organisé par les protestants se veut œcuménique et les autres confessions religieuses de la commune, et notamment le prêtre de Koné, seront invités à partager ce moment d’échanges.

Travail. Avant le 6 avril, les jeunes de Baco auront à construire les cuisines et ils devront également aller ramasser « au moins trois camions de bois pour assurer le feu durant trois jours ».
Dimanche, il faisait chaud à la tribu, mais les jeunes n’ont pas hésité à prendre de leur temps pour participer à ces préparatifs. « Les parents les poussent dans ce sens. Ce genre de rassemblement permet à tout le monde de se retrouver et de resserrer les liens, c’est très important, se réjouit le pasteur, on fait face ainsi au monde du travail où chacun vit de plus en plus dans son coin. »
 

Marjorie Bernard



14/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres