Après Blog Service

Après Blog Service

Au service des handicapés

Les Nouvelles Calédoniennes. Publié le mardi 27 mars 2012 à 03H00

Dumbéa handicap entame l’année avec un bureau modifié et la ferme intention d’aider autant que possible les personnes en situation de handicap. Au programme, des sorties, des rencontres et une volonté affichée de rompre la solitude.

L’association de Dumbéa adhère désormais au collectif Handicap (Edelo Wayenece, à gauche sur la photo).

 

Depuis deux ans et demi, une association tâche de relever un défi considérable : améliorer le quotidien des Dumbéens en situation de handicap.
Dumbéa handicap suit environ 70 habitants et elle encourage tous les handicapés de la commune à se faire connaître, ainsi que les gens motivés pour participer à ses actions (*). « Notre but est de pouvoir aider les personnes ayant toute forme de handicap, qu’elle soit liée à la maladie, à l’âge ou accidentelle », présente Mireille Leu, passée présidente depuis l’assemblée générale de la mi-mars. « Notre action vient en complément de ce qui peut être fait par les services sociaux. Parfois, les gens qui nous appellent ont des besoins, mais ne veulent pas forcément alourdir leur fardeau en passant par une demande plus officielle auprès du CCAS. Nous essayons de trouver des solutions. C’est surtout une aide relationnelle que nous apportons. »

Transports. Dumbéa handicap a été impulsée par Patricia Metua, huitième adjointe au maire, chargée de ce secteur, et par le centre communal d’action sociale. Ses ambitions étaient grandes. Mais durant sa première année d’existence, explique le bureau, la structure a fait long feu. Elle peinait à réunir suffisamment de bénévoles. L’année suivante, alors qu’elle rassemblait 45 adhérents, les actions prévues n’ont pas toutes eu lieu, faute de transport ou d’encadrants valides.
Les transports constituent le principal écueil à la bonne volonté de l’association. Chaque déplacement s’avère coûteux, surtout pour les handicaps les plus lourds. L’un des membres actifs, gérante d’une société d’ambulances, y remédie un peu en offrant régulièrement des déplacements.

Solitude. Malgré ce problème rencontré par toutes les associations de handicapés dans l’agglomération, Dumbéa handicap a multiplié les rendez-vous en 2011. Quant à 2012, elle l’aborde avec davantage de personnes actives et disponibles.
« Ce qui revient le plus souvent chez les personnes déjà aidées par l’association, c’est une impression de solitude, relève la secrétaire, Edelo Wayenece. Elles espèrent qu’on va leur proposer des sorties, des rencontres. »
Même si le programme de l’année reste à valider, les sorties font donc partie des projets, comme les célébrations de Pâques, les fêtes des mères et des pères, le 14-Juillet. En lien avec les partenaires sociaux, l’association prépare en particulier la Journée du handicap, en décembre.

(*) Renseignements auprès du vice-président, Lahouari Bouhout, au 79 15 54.



27/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres