Après Blog Service

Après Blog Service

Chanson sur les paroles de Djam (Sète 2008)

Amené à voyager, étudier, pour guider ton peuple a besoin d’évoluer

Tu as décidé tout quitter sans même pour autant perdre ta grande liberté

Ton idéologie Kanaké, kanaky, combien m’avais-tu rendu ainsi ?

 

Tu t’éloignes de ta famille, tes amis pour venir te perdre dans cet immense pays

Qui autrefois nous a conquis

Qu’à l’heure d’aujourd’hui, je pense tout ceci n’est plus notre souci

 

Refrain :

Toi la Terre Mère

Sur laquelle s’échoue la mer

Tu accompagnes sans cesse

Tes enfants autrefois en liesse

Afin qu’ils ne soient jamais dans la détresse

 

De peur et de solitude, d’anxiété tout cela ne constitue pas nos habitudes

Toi enfant des tribus, ton destin, ta patrie, mets en avant tous tes attributs

Fais en sorte que la parole : Panounou, kanaké

Fasse de toi l’être fier sans remous

 

Aouh Kanekanaké à toujours, oui toujours

Tu nous as guidé, influencé

Tant de braves sont tombés pour surtout perpétuer cette parole, la parole donnée

C’est pourquoi nous devons nous montrer pour cela forts et déterminés à jamais

 

Pour éviter à notre vision d’être biaisée par des arguments si insensés

Tendant à nous dérouter de l’heureux, ce destin, une communauté peut être fière

De sa volonté à lui, reconstruire un pays,

Ce pays, mon pays : nouveau né

 

Connaître l’autre c’est d’abord avant tout se connaître soi même

Connaître et se connaître soi-même

Un long chemin avec ou sans apôtre, difficile

La vie sans connaissance déchaîne

Un sentiment terrible ainsi nommé la haine

Te guette à chaque instant de ta vie

 

Avec les années, apparut une conception

Un terme prénommé évolution

Beaucoup de choses ont changé, ainsi donc aujourd’hui

Facette de notre personnalité

Encore connue sous ce terme nommé de mentalité.

La compréhension de nos différences passées

Créera lors de notre indépendance de nouvelles amitiés.

Liberté Kanaké

Co meceko ca oiruko

 

 

Et voici le texte original écrit par Djam :

Amené à voyager

Pour amener ton peuple à évoluer

Tu as tout quitté

Sans pour autant perdre ta liberté

Ton idéologie KANAKE

 

Tu t’éloignes de ta famille, tes amis

Perdu dans un immense pays

Qui autrefois nous a conquis

A l’heure d’aujourd’hui

Tout ceci n’est plus notre souci

Il faut grandir et être épanoui

 

Peur, anxiété et solitude

Tout cela ne constitue pas nos habitudes

Toi enfant de la tribu

Mets en avant tes attributs

Fais en sorte que la parole du Panounou

Fasse de toi un être fier et sans remous

 

Toi la Terre Mère

Sur laquelle s’échoue la mer

Tu accompagnes sans cesse

Tes enfants autrefois en liesse

Afin qu’ils ne soient jamais dans la détresse

 

Aou Kanaké

Tu nous as toujours guidé,

Toujours influencé

Tant de braves sont tombés

Pour perpétuer la parole donnée

C’est pourquoi nous devons nous montrer

Fort et déterminé

Pour éviter à notre vision d’être biaisée

Par des arguments insensés

Tendant à nous dérouter

De l’heureux destin d’une communauté

Qui peut être fier de sa volonté

A construire un pays nouveau né

 

Connaître l’autre

C’est avant tout se connaître soi même

Long chemin avec ou sans apôtre

La vie sans connaissance déchaîne

Un sentiment terrible nommé la haine.

 

Avec les années, apparut une conception

Un terme prénommé évolution

Ainsi beaucoup de choses ont changé

Notamment une facette de notre personnalité

Encore connue sous le nom de mentalité.

 

Face à ses responsabilités

Le réconfort est venu de Kanaké

Ainsi la compréhension de nos différences passées

Créera lors de l’indépendance de Kanaky de nouvelles amitiés.

 



02/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres