Après Blog Service

Après Blog Service

Chefs d'entreprises, des étudiants (pas chers) sont à louer

Par Judith Duportail | Journaliste | 20/06/2011 | 19H06

 

Capture d'écran de LouerUnEtudiant.com.

 

D'un côté, Adrien Tissier, 23 ans. Il étudie le marketing à Nanterre et, comme un grand nombre d'étudiants, il collectionne les boulots d'appoint : serveur, baby-sitter, hôte d'accueil… De l'autre, Jonathan Lascar, chef d'entreprise, qui a créé Meilleur-expert-comptable.com. Jonathan a besoin d'une étude de marché ; Adrien a besoin d'argent.

Ils se sont rencontrés via LouerUnEtudiant.com. Jonathan est satisfait du travail d'Adrien ; Adrien a empoché 450 euros.

LouerUnEtudiant.com, site au nom volontairement provocateur selon ses fondateurs, met en relation des entreprises et des étudiants pour leur proposer des missions ponctuelles, comme :

  • traduire un rapport de trente pages,
  • dessiner un logo,
  • créer un modèle de newsletter, etc.

3 000 étudiants inscrits pour 650 entreprises

Le principe : l'étudiant poste son CV et indique son tarif-horaire. L'entreprise dépose des offres de missions, les étudiants postulent, l'entreprise choisit son préféré. Ils se mettent d'accord sur une rémunération.

A la fin de la mission, l'étudiant est payé – il peut même toucher un petit bonus – et l'entreprise lui attribue une note sur 5. Mieux il est noté, plus il apparaît haut dans la liste des candidats.

En ligne depuis janvier, 3 000 étudiants sont inscrits sur le site, pour 650 entreprises. LouerUnEtudiant.com touche une commission de 15% à chaque mission.

« On ne va pas se mentir, c'est moins cher »

Morgan Dierstein, jeune diplômé de Dauphine et fondateur du site, estime offrir aux étudiants un service dont il aurait aimé bénéficier :

« Quand j'ai fini mes études, avec mon CV rempli d'expériences de serveur, je n'étais pas armé ! J'aurais aimé pouvoir arrondir mes fins de mois tout en me forgeant une expérience dans mon domaine. »

Xavier est du même avis, ravi d'avoir pu mettre en pratique ses fraîches compétences sur un projet grandeur nature :

« Je pense que ce site est une très bonne idée. J'ai pu me servir de ce que j'ai appris en cours, c'est comme un cas pratique sauf que je suis payé et que je me fais de l'expérience. »

Jonathan, l'entrepreneur, est satisfait. Il aime l'idée d'avoir fait travailler un jeune, mais reconnaît que l'argument financier a pesé dans la balance :

« On ne vas pas se mentir, c'est vrai que c'est moins cher. J'ai payé 500 euros environ, alors qu'une boite de professionnels m'aurait demandé entre 800 et 1 000 euros.

Comme les étudiants ont un statut d'autoentrepreneur, je ne paye aucune charge, je fais une facture et c'est tout. »

Un « bizutage social » des jeunes

C'est précisément sur le point de la rémunération que les associations étudiantes tiquent. Pour Julien Bayou, de Génération précaire, LouerUnEtudiant.com est révélateur de la grande précarité des jeunes :

« On ne veut pas condamner une initiative qui veut donner une alternative aux stages non rémunérés. Pour un étudiant qui trouvera une mission, combien de laissés pour compte ? Le statut d'autoentrepreneur fait qu'ils cotisent à peine pour leur retraite, la Sécu… Pour moi, c'est du “dumping”. »

Pourtant, Morgan Dierstein l'assure, le site n'accepte pas les missions sous-payées :

« Si demain une boîte m'envoie une demande de logo à 20 euros, on dira non ! Comme nous touchons des commissions sur les missions, c'est notre intérêt que les étudiants soient le mieux payés possible. Notre but n'est pas de brader le travail mais bien d'offrir aux étudiants des opportunités de se forger de l'expérience. »

Emmanuel Zemmour, président du syndicat étudiant majoritaire l'Unef, n'en croit pas un mot :

« Je ne pense que du mal de ce site ! On enferme les jeunes dans un bizutage social, pourquoi est-il si impensable d'imaginer que les jeunes puissent avoir les mêmes droits que les autres ?

Pourquoi est-ce que, pour les jeunes, on a le droit de contourner le droit du travail ? LouerUnEtudiant.com, c'est comme de dire aux entreprises : “Vous voulez du travail bien fait et pas cher ? Prenez un jeune ! ” »



21/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres