Après Blog Service

Après Blog Service

Coût des inscriptions dans l'enseignement supérieur pour la préparation des diplômes nationaux

Principe

Les montants des droits d'inscription pour l'obtention des diplômes nationaux, (qui sont les seuls à donner les grades de licence, master et doctorat), dans les établissements publics d'enseignement supérieur sont fixés, chaque année, par arrêté du ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche. 

Les établissements d'enseignement peuvent également délivrer leurs propres diplômes. Les droits d'inscription relatifs à ces diplômes spécifiques sont fixés annuellement par le conseil d'administration des établissements. Il convient dès lors de se renseigner auprès de ceux-ci, pour connaître leurs montants. 

 

A savoir : les établissements publics d'enseignement supérieur ne peuvent pas imposer à leurs étudiants, inscrits à un diplôme national, de s'inscrire parallèlement à une formation complémentaire entraînant des frais supplémentaires, pour valider leur diplôme.  

 

Cursus licence

 

Montant annuel du droit de scolarité à régler  

Taux normal  

Taux réduit  

Diplômes nationaux délivrés au cours des études conduisant au grade de licence (notamment capacité en droit, diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques (DEUST), diplôme d'études universitaires générales (DEUG), diplôme universitaire de technologie (DUT), diplôme national de technologie spécialisé (DNTS), licence, licence professionnelle, DEUG et licence des instituts universitaires professionnalisés (IUP)) 

169 EUR    

113 EUR    

 

Cursus master 

 

Montant annuel du droit de scolarité à régler  

Taux normal  

Taux réduit  

Diplômes nationaux délivrés au cours des études conduisant au grade de master (maîtrise, maîtrise de sciences et techniques (MST), maîtrise de sciences de gestion (MSG), maîtrise de méthodes informatiques appliquées à la gestion, maîtrise des instituts universitaires professionnalisés (IUP), master (professionnel et recherche), diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS), diplôme d'études approfondies (DEA), diplôme de recherche technologique (DRT), diplôme national d'oenologie) 

226 EUR    

150 EUR    

Diplôme d'ingénieur 

538 EUR    

 

Cursus Doctorat 

 

Montant annuel du droit de scolarité à régler  

Taux normal  

Taux réduit  

Doctorat 

342 EUR    

228 EUR    

 

Habilitation à diriger des recherches 

 

Montant annuel du droit de scolarité à régler  

Taux normal  

Taux réduit  

Habilitation à diriger des recherches 

342 EUR    

228 EUR    

 

Diplômes de médecine, pharmacie, d'odontologie et paramédicaux 

Des montants particuliers de droits d'inscription sont fixés pour les études de santé, paramédicales et vétérinaires. 

Ils figurent également dans l'arrêté précité du ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche. 

 

Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) 

 

Montant annuel du droit de scolarité à régler  

Taux normal  

Taux réduit  

1ère année d'IUFM 

226 EUR    

 X 

 

Les étudiants en IUFM, qui s'inscrivent dans l'une des universités de rattachement de ces établissements pour la préparation d'un diplôme conduisant au grade de master, règlent le droit de scolarité correspondant à ce diplôme au taux réduit ( 150 EUR ).  

Les étudiants des IUFM, qui s'inscrivent dans une université autre pour la préparation d'un diplôme conduisant au grade de master, acquittent également un droit d'inscription au taux réduit ( 150 EUR  ).  

 

Autres frais d'inscription 

 

Parts minimum des droits de scolarité fixées par le conseil d'administration de l'établissement  

Montants  

Service commun de documentation 

29 EUR  

Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes 

13 EUR  

 

Règles de cumul des frais d'inscription 

L'étudiant, qui s'inscrit dans plusieurs établissements d'enseignement supérieur afin de préparer simultanément plusieurs diplômes différents, doit régler des droits d'inscription pour chacun de ces diplômes. 

L'étudiant, qui s'inscrit dans un même établissement d'enseignement supérieur à la préparation de plusieurs diplômes, doit régler le 1er droit de scolarité au taux plein et les autres droits au taux réduit. 

Si ces droits de scolarité ont des taux différents, le droit de scolarité réglé en 1er est celui dont le taux est le plus élevé. 

Par dérogation, les étudiants qui sont autorisés, sans avoir totalement validé leur année d'études, à s'inscrire dans une autre année d'études, règlent seulement les droits de scolarité prévus pour cette dernière année. 

Par ailleurs, des règles particulières sont prévues en cas de réorientation de l'étudiant inscrit en 1ère année de DEUG. A l'issue du 1er semestre, il n'a pas à acquitter de nouveaux droits de scolarité, même s'il change d'établissement. 

 

Transfert d'inscription 

Le transfert d'une inscription entre 2 établissements entraîne de plein droit le remboursement des droits de scolarité correspondants. Une somme de 20 EUR  est toutefois retenue par l'établissement au titre de la gestion de l'inscription et de son transfert.  

 

Paiement en plusieurs fois 

Les frais d'inscription dans l'enseignement supérieur doivent être, en principe, réglés en une seule fois. 

Toutefois, les établissements, si le parcours de formation de l'étudiant le justifie, peuvent l'autoriser à régler ces frais en 2 fois (par semestre). 

 

Exonération des droits d'inscription 

Sont exonérés, de plein droit, du paiement des droits d'inscription dans les universités : 

·        les étudiants boursiers du gouvernement français, 

·        les pupilles de la nation. 

 

A leur demande, certains étudiants peuvent également bénéficier de la même exonération en raison de leur situation personnelle, notamment les réfugiés et travailleurs privés d'emploi. 

Les décisions d'exonération sont prises par le président de l'établissement, en application de critères fixés par le conseil d'établissement, dans la limite de 10 % des étudiants inscrits (hors étudiants boursiers et pupilles de la nation). 

 

Sécurité sociale étudiante 

La cotisation à la sécurité sociale étudiante (obligatoire à partir de 20 ans) est de  195 EUR .  

 

A savoir : la cotisation d'assurance maladie est gratuite pour les étudiants boursiers, sous réserve de présentation de justificatifs.  



04/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres