Après Blog Service

Après Blog Service

Dépasser la polémique

Jeu 19 Aou 2010 |10:19, Les Nouvelles Calédoniennes.

Quelles études choisir après le bac ? Le Salon de l’étudiant, grand rendez-vous annuel des lycéens et des bacheliers débutera demain sur le site de la Maison des artisans où il se tiendra durant deux jours. Quatre conférences-débats y sont prévues. L’ une portera sur le statut des étudiants, samedi, à 11 heures.

Près de 10 000 visiteurs sont attendus au cours des deux prochains jours, à la Maison des artisans. Dès demain, 9 heures, le site accueillera la nouvelle édition du Salon de l’étudiant. Au-delà des 47 stands dédiés aux différents cursus, quatre conférencesdébats seront organisées. L’une portera sur un thème d’actualité : « le statut des étudiants, quelles perspectives à l’horizon ? ».

On aimerait que beaucoup d’étudiants participent au débat pour pouvoir faire entendre notre voix !

Ce sujet a été choisi par les étudiants organisateurs de ce rendez-vous, les BTS management des unités commerciales (MUC) et BTS communication, membres de l’association Partner, avec l’appui de leurs professeurs. « On s’est dit que cela pouvait intéresser de futurs étudiants d’être informés sur le sujet et on trouvait que c’était une tribune plutôt intéressante avec un public vraiment adapté », décrit Patrice Guionnet, responsable des BTS communication. Quelques mois après le rapport d’Elie Poigoune, « l’idée, c’est de dépasser la polémique et de sortir de cette conférencedébat avec des propositions concrètes », indique Jean-Luc Zaffran, l’un des enseignants du BTS et responsable de l’association.
Car la condition des étudiants ne s’est pas améliorée. C’est toujours le désert en comparaison avec ce qui existe en Métropole. Sonia Backès, membre du gouvernement chargée de l’éducation participera au débat aux côtés d’Yvon Cavaloc, chargé de mission à la vie étudiante de l’UNC, et d’Olivier Katz, responsable étudiant. « Cela nous tenait à coeur de l’organiser, renchérit Joey Santino, en première année BTS MUC. Il y a beaucoup de choses à débloquer comme un tarif pour tous les étudiants qui prennent le bus pour venir en cours. On aimerait que beaucoup d’étudiants participent au débat pour pouvoir faire entendre notre voix ! »
À qui ? À Sonia Backès, surtout. Et justement, l’élue du gouvernement chargée de l’éducation, consciente des attentes, viendra annoncer quelques avancées du dossier. « On travaille à la mise en oeuvre de certaines propositions. Un comité de pilotage sera coprésidé par le haut-commissaire et moi-même, et aura pour objet de recenser les actions àmener et ce qu’il faut préconiser. » Les premières réunions devraient débuter dans le courant du mois prochain. « De plus, on travaille à la mise en place d’une structure de type Crous*, une sorte de maison de l’étudiant, qui regrouperait les différentes informations dont ont besoin les étudiants. Un véritable outil pour travailler à la construction de meilleures conditions. Nous sommes aussi en contact avec une grande mutuelle étudiante et essayons de voir de quelle manière celle-ci pourrait s’implanter ici ». Cette conférence- débat, samedi à 11 heures, sera sans doute celle qui attirera le plus de public.

C.L.



20/08/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres