Après Blog Service

Après Blog Service

Enseignement : resserrer les liens avec l’Australie


 
A l’aube du transfert de compétence de l’enseignement secondaire, un programme de coopération régionale a été signé hier entre Ives Melet, le vice-recteur, et Marilyn Sleath et Daryl Carter, deux représentants de l’Australie du Sud en visite sur le Caillou.

Des échanges scolaires, de la formation pour les enseignants calédoniens en Australie-Méridionale... le programme de coopération éducative signé, hier, entre le vice-rectorat et le service d’éducation internationale du ministère de l’Education et des Services aux enfants basé à Adélaïde a ouvert de nouveaux horizons.
Marilyn Sleath, directrice du service de l’éducation internationale pour les écoles du gouvernement de l’Australie du Sud et Daryl Carter, directeur du programme de développement des relations internationales de cette même administration, ont entamé leur visite sur le Caillou, hier. « On nous a présenté les programmes, votre approche de l’enseignement du sport, des sciences, un bref résumé de l’histoire calédonienne, résume Marilyn Sleath. L’idée est de prendre connaissance de votre approche de l’éducation, de mettre en commun nos connaissances et d’améliorer les résultats. »

L’Australie est aussi un pays en construction, avec des spécificités locales.

Projet. Alors que l’enseignement du secondaire sera transféré à la Nouvelle-Calédonie le 1er janvier 2012, « ce programme arrive au bon moment, commente Ives Melet, le vice-recteur, puisque nous sommes en pleine recherche d’un projet éducatif calédonien. La France accepte qu’il y ait une adaptation locale sur certains points, comme la production de livres locaux à l’image de celui d’histoire-géo. L’Australie est aussi un pays en construction, avec des spécificités locales. »
A moyen terme, les futurs enseignants en formation à l’IUFM pourraient profiter de stages dans l’île continent et des professeurs australiens viendraient quant à eux se former sur le Caillou. Et, à court terme, une équipe d’Adélaïde devrait participer à la fête de la Science en octobre.
Cette coopération régionale se concrétisera également par des échanges scolaires pour les lycéens ainsi que pour des étudiants en BTS.

C.L.



31/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres