Après Blog Service

Après Blog Service

FUTUR ANTERIEUR – Quand l’an 2000 était encore de la science fiction

 

Carte postale de la France en l'an 2000 : "L'agent aviateur", de J. Villemard. (Wikimedia commons)

 

Comment imaginait-on l'an 2000 au tournant du XIXe et du XXe siècle ? Rêver de science fiction donne des résultats d'autant plus curieux quand - le futur d'hier étant devenu le passé d'aujourd'hui - ces projections peuvent être confrontées à ce qu'est effectivement devenu le monde. Une série de cartes postales tombées dans le domaine public, disponibles sur Wikimédia commons et repérées par le site Fast company, donnent ainsi un aperçu de la France de l'an 2000, imaginée par des artistes entre 1899 et 1910.

On y note une certaine obsession pour un vieux rêve, celui de voler. Toutes les occasions sont bonnes, donc, pour que les ailes nous poussent : faire du tennis, chasseréteindre un incendiedistribuer le courrier, prendre le busse balader sur l'avenue de l'opéra à Paris, ou encore, comme ci-dessus, faire la police volante.

Même idée fixe en ce qui concerne l'exploration des fonds marins, qu'on se met, croyait-on, à maîtriser de manière étonnamment récréative : courses à dos de poisson, balade (mouvementée) en scaphandre, ou encore partie de croquet sous-marine. Pourtant, relève Fast Company, comme pour le fantasme de l'homme ou de la voiture volante, le tour n'est pas joué : en 2012, "les océans restent presque entièrement inexplorés et inexploités (mis à part pour en extraire tous les poissons qui y vivent)".

Les temps, donc, n'ont pas forcément évolués comme escompté... Sur d'autres points pourtant, les artistes ont peut-être eu plus de flaire : lorsqu'ils parlent de nourriture chimique ou d'élevage intensif par exemple. Fast company relève une autre prémonition un peu plus prosaïque, avec cette maison sur roues : "Dans la France du tournant du siècle, les gens attendaient déséspérément qu'on invente le camping car".

Une autre tendance, qui apparaît dans plusieurs dessins, ne saura être contredite par "les temps modernes" : celle du remplacement de la main de l'homme par des robots divers et variés (exemples ici et ). Dans tous les cas, chaque invention présumée reste marquée par un style très "belle époque", que ce soit dans le design des machines ou dans la mode vestimentaire. On n'ôte pas si facilement les lunettes de son époque.

.

Carte postale de 1899, "La station aéro-cab" - la cab étant une voiture hippomobile à deux roues ancêtre du taxi - de Jean-Marc Côté (Wikimédia commons)

 

Carte postale de la France en l'an 2000, "Ménage électrique", de Jean-Marc Côté. (Wikimédia commons)

 

L'école du futur, 1901 ou 1910, Jean-Marc Côté ou Villemard. (Wikimédia commons)

 

Carte postale "L'avion torpilleur" de 1899, de Jean-Marc Côté. (Wikimédia commons)

 

Carte postale "Correspondance cinéma", de 1910, Villemard. (Wikimédia commons)

 

Le cheval est devenu "une curiosité", sur cette carte postale de 1910, de Villemard. (Wikimédia commons)



24/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres