Après Blog Service

Après Blog Service

La Calédonie émerge sur la scène internationale

Sam 16 Oct 2010 |20:00, Les Nouvelles Calédoniennes.

En janvier prochain seront sélectionnés les futurs représentants calédoniens dans les ambassades de France de la région. Après une formation à Science Po et au Quai d’Orsay, ils prendront leur poste début 2013

Ils n’auront pas à proprement parler le statut de diplomate, car ils ne seront pas les représentants d’un État. Mais, c’est bien dans les ambassades de France de la région qu’ils seront hébergés et qu’ils porteront « la voix de la Calédonie aux côtés de celle de la France ».
Lors de son voyage à Paris (puis à New York), Philippe Gomès, président du gouvernement, accompagné de Jean- Louis d’Anglebermes, a finalisé avec le ministère des Affaires étrangères le processus de recrutement, de formation, puis de positionnement des représentants de la Calédonie dans les ambassades.

Le déploiement de représentants de la Calédonie est un processus prévu par l’accord de Nouméa.

La porte est étroite pour les candidats car cinq représentations seulement sont prévues à ce stade. En Australie, en Nouvelle-Zélande, au Vanuatu, en Papouasie-Nouvelle- Guinée et à Fidji. « Le déploiement de représentants de la Calédonie dans les ambassades de France de la zone est un processus prévu par l’accord de Nouméa au titre de la coopération régionale et des relations internationales », rappelle Philippe Gomès. Et de glisser au passage qu’il s’agit là d’un élément « de souveraineté partagée, prévu comme tel dans l’accord de Nouméa, et qui n’est absolument pas synonyme d’indépendance ». Allusion aux récentes déclarations d’Harold Martin.
« Début 2011, nous allons engager un processus de sélection qui passera par des épreuves écrites et un grand oral. » Les candidats retenus partiront suivre une formation d’un an (septembre 2011 à septembre 2012). Celle-ci se fera à Sciences Po en partenariat avec le Quai d’Orsay qui assurera aux élèves des stages dans différentes ambassades, ainsi que dans les propres services du ministère des Affaires étrangères.
Si le calendrier est tenu, les représentants de la Calédonie seront déployés dans les ambassades concernées en janvier 2013.
Une convention sera signée en janvier prochain entre la Nouvelle-Calédonie, le ministère des Affaires étrangères et le ministère de l’Outre-Mer, pour définir la formation, le calendrier des stages, mais aussi pour officialiser le principe de la présence de représentations calédoniennes dans les ambassades de France de la région. Ensuite, des conventions particulières seront signées avec chacune des ambassades concernées.
À ce stade, les missions qui seront confiées à ces représentants ne sont pas encore définies dans le détail. Ce sera précisément l’objet des différentes conventions. Ce qui est sûr, c’est que ce dispositif n’a pas d’équivalent dans l’espace de la République française.

Ph.F.



18/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres