Après Blog Service

Après Blog Service

La Toile se démocratise un peu

Alors que 55 % des foyers nouméens sont connectés à Internet, la fracture numérique est toujours très marquée entre les quartiers, comme le révèlent les chiffres du recensement. Les seniors sont, en revanche, de plus en plus nombreux à se mettre au Net.

Petit à petit, Internet tisse sa toile dans la capitale. Selon les chiffres du recensement *, 51 % des foyers avaient l’ADSL en 2009, contre 55 % aujourd’hui **. Cela fait plus d’un ménage sur deux connectés à Internet. La moyenne est loin d’être mauvaise. Mais lorsque l’on clique sur les données par quartier, la fracture entre le Nord et le Sud de la ville devient sidérante.
Alors qu’à la Baie-des-Citrons ou à Val-Plaisance, le nombre de foyers connectés dépasse les 70 %, les statistiques dégringolent dans le Nord avec 31 % de foyers connectés à Rivière-Salée, 23 % à la Vallée-du-Tir et seulement 5 % à Tindu.
Pour Charles Eric, adjoint au maire chargé de la proximité et de l’informatique, cet écart n’est « pas toujours dû à des aspects économiques ou sociaux ». « Il y a aussi, parfois, l’aspect culturel. Les parents n’ont pas encore l’habitude d’Internet », estime l’élu.

Cyber-bases. La fréquentation des cyber-bases de la ville, où la connexion est gratuite, montre pourtant que la demande de la population est très importante, surtout de la part des jeunes. « Les postes d’ordinateur sont généralement tous occupés », constate Yannick Jan, le chef de service Vie des quartiers.
Le facteur économique est évident, selon Mune Pujapujane, la responsable de la cyber-base de Tindu. « Les gens ont de plus en plus de portables. Mais au niveau de la connexion, le problème, c’est le coût, signale la responsable. On a beaucoup de familles nombreuses, qui ne peuvent pas se permettre de telles dépenses. » Pour évaluer la facture, il faut compter au minimum 60 000 francs pour un ordinateur, et environ 3 500 francs par mois, pour une connexion ADSL adaptée aux utilisateurs occasionnels, ou un peu plus de 5 000 francs par mois, pour une connexion un peu plus rapide.

Pour les retraités, Internet sert surtout à envoyer des mails, parler aux petits-enfants sur Skype et jouer au tarot.

L’autre tendance que signalent les responsables des cyberbases, c’est la fréquentation de plus en plus importante des seniors. « C’est souvent en rapport avec leurs petits-enfants qui partent faire leurs études en Métropole. Ils veulent apprendre à se servir de Skype, à envoyer des mails, explique Yannick Jan. Du coup, on a créé une initiation à Internet pour les seniors, qui va être démocratisée cette année. »

Formation. Les fournisseurs d’accès à Internet constatent la même évolution. « On a des abonnés de 7 à 90 ans, signale Julien Algayrès, le directeur de Nautile. Pour les retraités, Internet sert surtout à envoyer des mails, parler aux petits enfants sur Skype et jouer au tarot. » Chez Lagoon, où l’un des derniers clients à s’être abonné a pas moins de 89 ans, on « propose systématiquement une formation d’une heure gratuite ».
Les associations de retraités ont pris elles aussi les choses en main. Aux Fils d’argent, une initiation à l’informatique a été lancée, sous l’impulsion de Josiane Pujol, retraitée. « Ma fille vivait au Canada, alors je me suis mise à Internet. Puis je me suis dit que certaines personnes âgées avaient de la famille en France et qu’elles aussi aimeraient bien communiquer avec leurs enfants. »
Malgré tout, les formateurs bénévoles et disponibles sont encore durs à trouver, selon Josiane Pujol. Heureusement, la ville doit ouvrir deux nouvelles cyber-bases cette année : l’une à la médiathèque de Rivière-Salée, l’autre à Tuband dans la future maison de quartier. Les créneaux horaires vont également être élargis et passer de dix-huit heures à trente et une heures par semaine.

Coralie Cochin

(*) Les données relatives à Internet ont intégré le recensement depuis 2009 seulement.
(**) Chiffres OPT de février 2011.



24/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres