Après Blog Service

Après Blog Service

Le marché immobilier se stabilise


 
Un volume d’affaires élevé, une demande supérieure à l’offre et des prix stables caractérisent le marché de l’immobilier dans la capitale. Ventes, locations, répartition… Tour d’horizon d’un marché toujours aussi florissant.

Le constat des professionnels de la branche est unanime : les prix de l’immobilier sont stables, et ce pour tous les quartiers de Nouméa. « Le volume d’affaires et le nombre de vente sont constants depuis la fin de l’année dernière », assure Laura Le Grand, de l’agence Sunset immobilier, « nous avons toujours autant de mandats sans pour autant en rentrer plus. » D’après les agents immobiliers, les prix moyens des biens à la vente sur Nouméa restent au niveau de villes métropolitaines comme Versailles ou Nice. Il faut compter de 400 000 francs à 700 000 francs le mètre carré dans les quartiers Sud, 300 000 francs dans le centreville et entre 200 000 et 300 000 francs le mètre carré à la Vallée-du-Tir. Une tendance que confirme l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM).

«Les biens à plus de 100 millions ne se vendent plus»

Ventes. Le marché de la vente est toujours caractérisé par une demande aussi élevée et par une raréfaction du foncier. L’offre est donc plus forte que la demande, mais les prix ne flambent pas comme il y a deux ans. « Les gens ont compris qu’il ne fallait pas vendre tout et n’importe quoi, à n’importe quel prix », indique Jean-Marc Saturnin, le président de la FTAI, la Fédération territoriale des agents immobiliers. « Mais comme les produits sont rares, ils ne restent pas longtemps sur le marché », remarque Laura Le Grand. Aujourd’hui, les prix demandés par les propriétaires correspondent enfin au marché, même si l’IEOM invite encore à la prudence.
Pour l’institut, les prix relevés dans les petites annonces immobilières ont tendance à être au-dessus du marché. Même problème du côté des professionnels, dont les prix affichés connaissent une légère surestimation d’environ 5 %. Seuls produits aujourd’hui à ne plus trouver d’acquéreurs, les appartements et villas de luxe, à plus de 100 millions l’unité. « Les fortunés préfèrent investir ailleurs, dans des pieds à terre en Australie ou en Nouvelle- Zélande, note Laura Le Grand de Sunset immobilier, et les gens ne veulent plus mettre tout leur argent dans leur maison. »

Loyers. Si le marché de la vente est stable, le marché locatif privé suit également cette tendance. Aujourd’hui, il faut compter en moyenne 2 000 francs le m2 selon l’IEOM et plutôt 2 500 francs le m2 selon les professionnels de la branche. Même si le gel des loyers est terminé, il ne devrait pas y avoir de bulle. Comme l’a indiqué dernièrement Jack Chatelin, le président de la CPI, la confédération des professionnels de l’immobilier, « les loyers ne sont pas trop chers et ils devraient rester stables dans les mois à venir ».

Zones. Mais les écarts de prix en fonction des quartiers de la ville restent considérables, à la vente comme à la location. L’IEOM parle de la « diagonale de Nouméa », une frontière qui coupe la ville en deux sur une ligne Nord- Est/Sud-Ouest, qui délimite quartiers aisés et quartiers défavorisés. L’écart de prix s’est creusé ces dernières années entre ces deux zones et peut aller jusqu’à 45 %, pour une maison comme pour un appartement. L’écart sur les loyers est équivalent. Et la donne n’est pas près de changer. Dans les quartiers Sud, on trouve essentiellement de grands logements de qualité conçus pour une clientèle à fort pouvoir d’achat alors que les quartiers nord regroupent de nombreux logements collectifs, sociaux et de nombreuses constructions vétustes qui sont destinées à une population à revenus limités.
Malgré ces spécificités, le marché de l’immobilier à Nouméa est stable et voit arriver de plus en plus d’investisseurs ou acquéreurs métropolitains. « Ces derniers trouvent que les prix pratiqués ici sont moins élevés que chez eux, indique Laura Le Grand. Nous avons donc de la marge sur les prix à la vente et au locatif à Nouméa par rapport aux prix pratiqués ailleurs, dans les autres capitales et grandes villes du globe. »

Christophe Schoenholtzer

 

 

Le chiffre

450 000

C’est le prix moyen du mètre carré des biens à la vente à Nouméa. Une forte disparité existe entre les quartiers. Les prix peuvent aller du simple au double en fonction de la situation géographique du bien vendu.

 
 

Hausse sur Ducos

Les professionnels de l’immobilier notent un changement sur la zone industrielle de Ducos. De nombreux bureaux apparaissent et la multitude de petits et vieux dock laisse la place à de grands entrepôts modernes. Résultat : les prix moyens augmentent. Le mètre carré pour un dock est aujourd’hui à la location est de 1300 francs et il faut débourser jusqu’à 200 000 du m2 à la vente. Concernant les bureaux, l’ordre de grandeur est de 1 600 francs du m2 à la location et avoisine le prix d’un appartement au centre-ville pour la vente. Selon Frédéric Chatelin, de Chatelin immobilier, « les prix sont à la hausse et dépassent même ceux du centre-ville. La demande est très importante pour une offre vraiment faible. »

 

 

 

Fin de la spéculation pour la FTAI

Du côté de la FTAI, la Fédération territoriale des agents immobiliers, on indique que le marché fait preuve d’une stabilité certaine depuis quelques mois. « Il y a de la demande, mais les prix sont tendus. Il n’y a plus de spéculation », indique Jean-Marc Saturnin qui assure qu’aujourd’hui les acquéreurs sont bien informés et qu’ils veulent payer le prix juste. Le président de la fédération confirme les chiffres de l’IEOM qui indiquent que pour une villa de 90m2, il faut débourser 56 millions de francs à l’Orphelinat et 30 millions de francs au 4e Kilomètre. Pour un appartement de 70 m2, il en coûtera 33 millions à l’Anse- Vata, contre 18 millions à Kaméré. Au niveau des investissements, c’est les F2 et F3 qui sont aujourd’hui les plus demandés, dans une fourchette de prix oscillant entre 20 et 30 millions de francs. Pour les villas, l’investissement moyen se situe entre 40 et 60 millions.

 

 



28/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres