Après Blog Service

Après Blog Service

Le procès Google/Oracle révèle la stratégie du moteur de recherche

Le Monde.fr | 26.04.2012 à 11h19

 

Le procès pour violation de brevet qui oppose Google et l'éditeur de logiciels Java vient de
débuter. Comme l'indique l'agence d'information Reuters, mercredi 25 avril, les documents
révélés lors de l'audience permettent d'éclairer la stratégie du moteur de recherche.
L'essentiel de ces documents date de la fin de l'année 2010, et donne une vision de la direction
de Google. D'après ces données, Google pensait, en 2010, tirer plus de 35 % de son chiffre
d'affaires en dehors de son coeur de métier, la recherche sur le Web. Les analystes estiment
désormais que la part du chiffre d'affaires, hors moteur de recherche, se situe entre 10 et 25 %.
"Leur coeur de métier réalise de meilleures performances que ce à quoi ils s'attendaient",
estime Colin Sebastian , analyste chez RW Baird.


La vidéo, avec le site Youtube, était conçue comme un important relais de croissance. Le groupe
pensait aussi que la télévision connectée à Internet aurait pu doper les revenus de l'entreprise.
Mais jusqu'à présent, Google TV

(//www.lemonde.fr/technologies/article/2011/08/29/google-tv-sera-lancee-en-europedebut-
2012_1564709_651865.html) n'a pas suscité de réel engouement aux Etats-Unis , où Logitech
International , l'un des fabricants du boîtier, a baissé ses prix. Google a également proposé une
mise à jour de son interface pour attirer de nouveaux utilisateurs.

 

LA MENACE "FACEBOOK -BING"
En 2010, Google pensait aussi que l'e-commerce prendrait une part importante dans sa part de
revenus. Le groupe pensait aussi pouvoir entrer de façon significative dans le marché de la
musique en ligne. Google estimait que la musique pouvait faire monter le chiffre d'affaires
d'Android à 3,7 milliards de dollars.
Parmi les menaces, Google avait identifié l'alliance entre le réseau social Facebook et le moteur
de recherche Bing, de Microsoft . Pour riposter , le groupe du moteur de recherche a lancé son
propre réseau social , Google+.
Le groupe du moteur de recherche a tenté - en vain - de convaincre le juge de maintenir ces
documents internes non publics. Et selon Jim Prosser, porte-parole de Google, ces documents
ne représentent plus nécessairement la stratégie actuelle du groupe. "Notre industrie continue
d'évoluer de façon incroyablement rapide, tout comme nos aspirations, concernant nos
produits et services ", explique-t-il.



26/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres