Après Blog Service

Après Blog Service

Les jeunes à la Une


Dbea_journal_jeunes_NB

Le Journal des jeunes de la commune existe depuis deux ans, mais nouveauté cette année, la mairie a passé la main à la jeunesse de ses quartiers. De A à Z, ils gèrent ce support qui se veut la voix de leurs espoirs et de leurs besoins. Prochaine parution à la mi-août.

 

Le journal des jeunes de la commune existe depuis deux ans déjà. Mais cette année, la mairie a passé la main aux jeunes eux-mêmes. L’exécutif leur a confié le support et, si au départ les idées pouvaient paraître imprécises, les journalistes en herbe des quartiers ont rapidement su s’approprier le projet. « A travers les articles, nous souhaitons montrer le quotidien dans les quartiers de Dumbéa, explique Gwendol Gope, le rédacteur en chef du journal. Pour ça, c’est mieux que ce soit les jeunes qui les fassent eux-mêmes. Nous voulons communiquer le vécu, mais aussi les espoirs, les revendications, les besoins mais également les problématiques que les jeunes rencontrent dans les quartiers. Nous ne faisons pas de politique. Nous, nous voulons seulement être le reflet de la vie ici. »

Nous voulons communiquer le vécu, mais aussi les espoirs et les revendications.

Et pour bien faire, il fallait éviter coûte que coûte « l’institutionnalisation ». « Le journal s’adresse aux jeunes mais aussi particulièrement aux adultes, souligne le rédacteur en chef. Ce sont eux qui prennent les décisions qui concernent les jeunes. La médiatisation et plus spécialement le journal sont une manière de toucher les gens individuellement. » Le mot d’ordre a donc été : liberté. Pas de thème imposé, hormis la volonté de faire se côtoyer les générations et les ethnies. Chaque structure ou action pouvant être utile pour établir ces connexions. « Au début, un des journalistes a écrit un article mais ne savait pas trop où il allait, détaille Gwendol Gope. Puis, il a compris et a repris l’article. Le fond est venu tout seul. » La visite de Marie-Luce Penchard, la ministre en charge de l’Outre-Mer, à Jacarandas, a été couverte et relayée par un article dans lequel les jeunes ont pu témoigner de leur regret de ne pas avoir eu plus de contact avec la ministre.
Ce sont tous ces petits moments du quotidien de Dumbéa que l’équipe souhaite mettre en avant. Pour ça, les volontaires de chaque quartier ont dû prendre de leur temps personnel depuis près de trois mois pour donner corps au projet. Mais le travail ne fait que commencer puisqu’aussitôt ce numéro bouclé, il faudra commencer le travail sur le suivant qui devrait sortir en septembre- octobre.

Mathurin Derel



01/08/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres