Après Blog Service

Après Blog Service

Les pratiques en ligne des adolescents évoluent

LEMONDE.FR | 27.04.10 | 17h49  •  Mis à jour le 28.04.10 | 13h40

n un an, le nombre de visites sur Skyblog, la plate-forme de blogs emblématique éditée par la radio Skyrock, a diminué de 33 %. D'autres indicateurs, comme le nombre de recherches Google concernant Skyblog, semblent également indiquer une désaffection pour le site. Dans le même temps, le réseau social Facebook a poursuivi sa croissance en France, et revendique aujourd'hui 15 millions de comptes dans l'Hexagone.

Peut-on pour autant en déduire que les adolescents – la majorité des utilisateurs de Skyblog – délaissent peu à peu l'un pour l'autre ? Aux Etats-Unis, une étude du Pew Center, publiée en février, montre que les adolescents américains vont des blogs vers les réseaux sociaux.

Ce constat est-il applicable à la France, où Skyblog constitue une exception de par son ampleur (30 millions de blogs créés depuis son lancement en 2002) et son statut de "réseau adolescent" ? "La tendance est générale", note Olivier Trédan, enseignant-chercheur à l'université de Rennes-I et auteur d'une thèse sur l'usage des blogs par les adolescents et jeunes adultes. "Facebook a progressivement cannibalisé l'usage du blog, parce que c'est le moyen le plus efficace pour apparaître aux yeux de ses pairs, sans être consulté par des lecteurs indésirables."

"Nous sommes aujourd'hui dans un univers concurrentiel qui a radicalement changé depuis 2002, note Frank Cheneau, directeur général délégué de Skyrock.com. Facebook est en train de prendre de plus en plus d'importance ; les 12-24 ans, qui sont notre cœur de cible, ont une masse de propositions beaucoup plus importantes à leur disposition." Mais si le nombre de visites sur Skyblog est en baisse, les créations de blogs restent importantes : 25 000 par jour en moyenne, selon l'entreprise. "Il y a toujours autant de gens qui viennent, mais ils viennent moins souvent, estime Frank Cheneau. Nous connaissons une phase de rééquilibrage, mais nous considérons que Facebook constitue aussi un formidable levier pour notre croissance future." Le réseau social est aujourd'hui la deuxième source de visites sur la plate-forme.

DES TENDANCES RÉCURRENTES DANS L'HISTOIRE DU WEB

De fait, l'évolution du paysage des réseaux sociaux n'est pas une nouveauté. Aux Etats-Unis, Myspace a construit son succès en cannibalisant Friendster, rappelle Olivier Trédan, et les différentes plates-formes ne répondent pas nécessairement aux mêmes usages. "Sur Facebook, on a un public composé uniquement de ses pairs, et il n'y a pas véritablement d'historique. A l'opposé, les blogs permettent de recréer de la mémoire, et de créer un 'lien faible', via les commentaires, avec l'extérieur." D'une certaine manière, les deux espaces pourraient donc être complémentaires, même si cela ne s'applique pas à tous les cas.

Ce statut du Skyblog comme "carte de visite" numérique, comme endroit où l'on expose ses goûts, n'est pas nouveau, note Olivier Trédan. "Le Skyblog a longtemps été le lieu unique de discussion pour ses préférences, tandis que les interactions se faisaient plutôt par MSN." Popularisé par les adolescents, l'outil de chat de Microsoft (depuis rebaptisé Windows Live Messenger) a connu une très forte croissance en France, jusqu'à plafonner à 22 millions d'utilisateurs en août 2009, selon les estimations de Médiamétrie, pour ne plus évoluer depuis.

Skyblog, Facebook, MSN : les trois plates-formes répondent à des usages différents, qui parfois se recoupent, dans un jeu de concurrence plus ou moins directe. La situation n'est pas sans rappeler celle étudiée, en 1999, par Valérie Beaudouin et Julia Velkovska. Les deux sociologues s'étaient à l'époque penchées sur la structuration de la communication sur Internet, en étudiant les exemples des forums, des pages personnelles, du courrier électronique et des systèmes de discussion comme IRC ou ICQ. Les fonctionnalités du forum, "lieu de vie du groupe, mode de visualisation de relations privilégiées entre certains de ses membres", rappellent nettement celles aujourd'hui dévolues à Facebook ; celles de la page personnelle, "lieu d'exposition de soi, plutôt qu'un lieu d'interaction, bien que cette présentation soit orientée vers l'établissement de la relation", rappellent les modalités d'utilisation de Skyblog.

"La boucle est bouclée, note Olivier Trédan. A plus de dix ans d'écart, on constate qu'il se passe exactement la même chose. Internet est un cadre d'activité, pas un élément unique !" D'ailleurs, malgré tous les efforts des services Web pour tenter d'intégrer les différents aspects – Facebook et Skyblog ont tous deux intégré une fonction de messagerie instantanée – aucun d'entre eux n'a pour l'instant réussi à s'imposer sur tous les tableaux.


Damien Leloup


28/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres