Après Blog Service

Après Blog Service

Nouveau mode d'achat

Facebook lance un concurrent de Groupon

LEMONDE.FR | 26.04.11 | 12h30  •  Mis à jour le 26.04.11 | 12h40


 

 

La page des "bons plans" du réseau social Facebook.

La page des "bons plans" du réseau social Facebook.D.R.

 

Le réseau social Facebook a lancé, mardi 26 avril, son service d'achat groupé permettant d'obtenir des réductions sur des produits une fois qu'un certain nombre d'acheteurs se sont déclarés intéressés. Ce système de "bons plans" n'est pour l'instant disponible qu'aux Etats-Unis, dans les villes d'Atlanta, Austin, Dallas, San Diego et San Francisco.

Le secteur des achats intéresse de plus en plus d'acteurs du Web. Lancé en novembre 2008, Groupon, qui revendique 60 millions d'abonnés dans 45 pays, a ouvert la voie. La société de Chicago a même refusé, à l'automne, une offre de rachat à 6 milliards de dollars (4,3 milliards d'euros) de Google.

Mais Groupon est désormais talonné par LivingSocial, soutenu par le géant de l'e-commerce Amazon. D'après le magazine Forbes, ce site compte 26 millions de membres et en ajoute 1,5 million par semaine. Au mois d'avril, LivingSocial a aussi reçu 400 millions de dollars (274 millions d'euros) d'investissements (notamment d'Amazon), et serait valorisé à 3 milliards de dollars (2,05 milliards d'euros). Google teste enfin, depuis la semaine dernière, son propre site de bons de réduction sur des services dans la ville de Portland, aux Etats-Unis.

 

UN MOYEN D'IMPOSER LES "CRÉDITS FACEBOOK"

Face à ces concurrents, Facebook dispose toutefois de nombreux arguments, à commencer par la taille de son réseau et ses 600 millions d'inscrits. D'après le New York Times, le réseau va pouvoir proposer non seulement ses bons plans par courrier électronique, mais aussi directement dans les flux des profils des inscrits. Selon le quotidien états-unien, le service de Facebook va également se distinguer par son offre, en se concentrant sur des produits "sociaux" par essence, comme les concerts.

Le réseau va également utiliser ce nouveau service pour étendre l'usage de sa monnaie virtuelle, les "crédits Facebook". D'abord disponibles dans les jeux en ligne uniquement, ces crédits sont désormais utilisables pour la vidéo à la demande.

Mais la concurrence ne se trouve pas démunie. "Groupon et LivingSocial réalisent d'importantes dépenses en publicité sur Facebook pour obtenir de nouveaux inscrits. Vont-ils les interrompre en guise de représailles ou se sentir obligés de continuer ?", s'interroge le site spécialisé Business Insider.



26/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres