Après Blog Service

Après Blog Service

Nouvelle-Calédonie triomphe

Lun 26 Juil 2010 |08:37, Les Nouvelles Calédoniennes

VOILE_TDF
Le bateau barré par Bertrand Pacé a remporté, samedi, la 33e édition du Tour de France à La Seyne-sur-Mer. Après plusieurs tentatives infructueuses, Nouvelle-Calédonie, qui a mené la course de bout en bout, une première, connaît enfin la consécration.

 

Bertrand Pacé, un familier de la Coupe de l’America, a remporté samedi à La Seyne-sur-Mer (Var) la 33e édition du Tour de France à la voile sur le Farr 30 Nouvelle-Calédonie. Il a devancé Daniel Souben (Courrier Dunkerque) et Fabien Henry (TPM Hyères). Le « postlogue », prévu la nuit dernière à La Seyne-sur-Mer, ne pouvait pas avoir d’incidence sur le classement général final. Il s’agit de la septième victoire de Pacé dans le Tour de France à la voile (la dernière était en 1997), parti le 26 juin à Dunkerque (Nord). « Je me suis toujours senti en danger, a déclaré Bertrand Pacé à son retour aux pontons. Si on veut gagner le Tour de France à la voile, il ne faut pas lâcher le morceau. Ça demande beaucoup d’énergie. C’est difficile, exigeant, long. C’est du non-stop. Tu arrives, tu repars. Il faut toujours avoir la niaque. »

Si on veut gagner, il ne faut pas lâcher le morceau.

Epreuve phare du championnat de France des équipages et grande classique estivale rassemblant, sur un même type de voilier professionnels, amateurs et étudiants, le Tour voile a alterné régates côtières et coursesétapes. Soit un mois de compétition acharnée avec un millier de milles parcourus en mer du Nord, Manche, Atlantique et Méditerranée, et des escales dans 10 villes-étapes: Dunkerque, Calais, Dieppe, Pléneuf- Val-André, Lorient, Talmont- Saint-Hilaire, Royan, Port Camargue, Marseille et La Seyne-sur-Mer. Tous les bateaux ont été transportés par la route entre Royan et Port Camargue. Vingt-huit équipages (de 5 à 8 personnes par bateau, selon les courses) ont participé à cette édition 2010, disputée pour la 12e et dernière fois sur des Farr 30, des monocoques de 9,43 m.
En 2011, la « monture » du Tour voile sera le M34, un voilier plus long d’un mètre. Cette année, neuf équipages étrangers ont participé au Tour (3 suisses, 3 néerlandais, 1 belge, 1 américain et un représentant le sultanat d’Oman), tous très affûtés. Groovederci, mené de main de maître par l’unique femme skipper de la flotte, l’Américaine Deneen Demourkas, termine à la 4e place du classement général, et Oman Sail, représentant le sultanat du Golfe, finit 5e.
Team SOGSafran devrait l’emporter chez les étudiants et prendre la 9e place au classement général final. Samedi, Bertrand Pacé a fait honneur à son statut de leader en remportant la toute dernière régate, comme pour répondre à la victoire – quelques heures plus tôt – de son dauphin Daniel Souben (vainqueur du Tour en 2008 et 2009) dans la première régate de la journée.

 

Les réactions

  • Bertrand Pacé (skipper) :

« C’est la septième fois que je gagne le Tour. En arrivant à Dunkerque, j’avais peur de ne plus avoir l’énergie nécessaire. Force est de constater que je l’ai eue et que nous avions aussi une bonne équipe. Je me suis toujours senti en danger. Tout le temps. A Lorient ou à Talmont, quand les journalistes me disaient que nous avions gagné, je ne l’ai jamais cru. Beaucoup de choses sont excitantes dans le Tour : le Farr 30 est un bateau incroyable, le parcours est génial, les côtes sont superbes, le niveau est haut, l’alternance des régates côtières et des courses hauturières est intéressante. Mon étape préférée ? Le tour de Bretagne. C’est toujours l’étape-phare de l’épreuve. »

  • Vincent Portugal (team manager) :

« Ce sont cinq années de travail concrétisées aujourd’hui. Je pense à ceux qui ont cru en nous, sans faille, depuis le premier jour. Cette victoire est la leur. C’est celle de la Nouvelle- Calédonie tout entière. »



27/07/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres