Après Blog Service

Après Blog Service

Que nous réserve 2011 ?

Hausse du SMG, transferts de compétences, préparation de la sortie de l’accord de Nouméa… Voici un tour d’horizon, secteur par secteur, de ce qui risque de faire l’actualité cette année.

Sport

  • Les Jeux à domicile

Du 27 août au 10 septembre, l’Océanie vivra au rythme de son plus important rassemblement humain : les Jeux du Pacifique, accueillis pour la troisième fois par la Calédonie après les éditions de 1966 et de 1987. 3 500 athlètes, issus des 22 pays et territoires de la région, se disputeront les 300 médailles d’or mises en jeu sur les 27 disciplines programmées. Vainqueurs de 11 des 13 éditions passées, les Cagous partiront favoris de la quinzaine.

  • Le mondial dans toutes les têtes

La Coupe du monde de rugby, du 9 septembre au 23 octobre en Nouvelle-Zélande, devrait voir bon nombre de Calédoniens amateurs de ballon ovale migrer en terre voisine. Beaucoup ont d’ailleurs déjà effectué les démarches pour assister au plus gros événement médiatique du globe en 2011, la rencontre Nouvelle-Zélande — France du 24 septembre remportant tous les suffrages.

Politique

  • Un deuxième sénateur calédonien

Les élections sénatoriales auront lieu en septembre 2011. Il y a assez peu de chances que Simon Loueckhote conserve le fauteuil qu’il avait obtenu à l’époque où Jacques Lafleur était le grand patron du RPCR. Il n’est plus membre de cette formation. Or il ne s’agit pas d’une élection au suffrage universel direct. Les sénateurs sont élus par un corps de grands électeurs composé de conseillers provinciaux, des parlementaires et de représentants des communes.
La grande nouveauté de 2011 est que la Calédonie comptera non plus un seul, mais deux sénateurs. Au moins l’un d’eux sera forcément RUMP. C’est le parti qui compte le plus d’élus.
Pour le second, la question est plus incertaine et dépendra des rapprochements et ententes entre les différentes formations. Si la lune de miel entre le Rassemblement et le parti de Charles Pidjot continue, il n’est pas impossible qu’un indépendantiste accède au Palais du Luxembourg sous la bannière UC.

  • Transferts de compétences

Le chantier des transferts de compétence devrait avancer avec, en principe, le droit civil et le droit commercial à la fin de l’année. Mais l’affaire est complexe et pourrait entraîner un nouveau report.
Le transfert de l’enseignement secondaire devrait quant à lui être effectif au premier semestre 2012.

  • Un président au FLNKS ?

Le front indépendantiste vit cahin-caha sans président depuis 2001. Mais le dernier congrès a acté le principe d’une désignation avant la fin de l’année 2011. A suivre…

  • Sarkozy en Calédonie ?

C’est cette année ou jamais. Après avoir maintes fois reporté le voyage promis, le président de la République est attendu en Calédonie le 27 août, pour l’ouverture des jeux du Pacifique. Ensuite approchera la période de la campagne de l’élection présidentielle de 2012

  • Discussions sur l’après-2014

L’année 2011 devrait voir s’intensifier les discussions sur l’avenir institutionnel de la Calédonie. A travers d’une part le bilan d’étape de l’accord de Nouméa, à travers d’autre part le comité chargé de rassembler les outils juridiques et politiques de réflexion.

Economie

 

  • Vavouto grand it et démobilise

Au deuxième semestre 2011, le terrassement devrait être achevé, à Vavouto. Cette année sera donc consacrée à l’installation du convoyeur et à la réalisation de la plate-forme industrielle. Fin 2011, l’usine du Nord entrera dans la phase d’opérations. Entre-temps, le gros des sous-traitants aura été démobilisé, la principale échéance étant celle du mois d’août. A voir si les nouveaux chantiers de VKP seront lancés à temps pour prendre le relais.

  • Une solution pour Enercal

Face au déficit d’Enercal, une des pistes envisagées est la hausse du tarif de l’électricité appliqué à la SLN, qui consomme 90 % de la production du barrage de Yaté. Les contrats liant la SLN et Enercal arrivant à échéance à la fin 2011, cette année sera décisive sur l’option choisie pour sortir Enercal du rouge.

  • La raffinerie de Vale en marche

Après l’effondrement d’une colonne d’extraction en avril 2010, les dirigeants de l’usine du Sud ont choisi une stratégie en deux temps. La raffinerie démarrera au premier trimestre 2011, dans une configuration minimale de sept colonnes. Pendant ce temps, les quatorze autres colonnes sont modifiées hors site, afin d’être prêtes à la fin du premier trimestre. Le nickel pur est attendu au cours du second trimestre 2011. Un planning ambitieux. Sera-t-il respecté ?

  • La mobilité bancaire voit le jour

Actuellement, aucune disposition n’est en place pour transférer avec aisance un compte d’une banque à l’autre. En juillet dernier, un accord de médiation a été conclu entre le haut-commissaire et les représentants des établissements de la place. La mobilité bancaire devrait voir le jour courant 2011.

  • Naissance du schéma industriel

Anne Duthilleul, expert reconnu missionné par l’Etat, compte voir le schéma industriel quasiment bouclé à la mi-2011. On saura alors quelles sont les synergies envisagées entre Vale Nouvelle-Calédonie, la SLN, la SMSP et le territoire. Le schéma décidera aussi des outils à mettre en place pour que la Calédonie profite plus de la “manne” nickel. Mais le schéma industriel ne trouvera son plein régime qu’en 2014-2015.

  • Les pratiques commerciales réglementées

Depuis le 1er janvier, les pratiques commerciales sont réglementées par deux nouvelles délibérations. Désormais, le gouvernement est habilité à attaquer en justice s’il constate une infraction. De plus, le merchandising et les opérations de communication doivent être facturées à part, pour plus de transparence. Les marges arrière sont supprimées. Cependant, elles pourront renaître si un accord interprofessionnel est conclu. A suivre…

Société

  • L’école vers un transfert massif

Le transfert de l’enseignement secondaire et primaire privé, au 1er janvier 2012, sera au cœur des débats. Après la remise des recommandations de la commission Thélot en avril, l’année 2011 verra le vote d’une loi d’orientation et de programme définissant le projet éducatif calédonien.
Après un essai raté en 2010, le socle commun de compétences devrait enfin être instauré au primaire et l’enseignement des langues kanak devrait être réformé.

  • Haro sur les addictions

L’actualité sanitaire devrait être marquée par le lancement d’un grand plan de lutte contre les addictions, alcool et cannabis en tête. L’interdiction de fumer dans les lieux publics pourrait rester à l’état d’Arlésienne.

  • Nouvelle stratégie dans le ciel

Devant les contradictions d’Aircalin, une nouvelle stratégie de desserte aérienne doit être dessinée, sur la base d’une étude qui sera remise en avril au gouvernement. En milieu d’année, des discussions auront lieu sur les sujets avec les autorités australiennes.

  • Dernier espoir pour La Monique

Retrouvera-t-on La Monique ? Les 1er et 2 février, le câblier L’Île de Ré ira vérifier si la forme repérée en 2010 au sud-est de la Grande Terre correspond bien à l’épave du caboteur échoué en 1953.

  • Déclic sur les routes

Radars, fourrières, contrôle technique, travaux routiers : l’année 2011 devrait être celle des actes en matière de lutte contre la délinquance routière.

  • Deux télés locales ?

Deux nouvelles chaînes locales, l’une pilotée par Pierre Frogier et la province Sud, l’autre impulsée par Paul Néaoutyine et la province Nord, pourraient voir le jour sur la TNT.

  • Une électricité plus verte ?

L’avenir du prix de l’électricité et des énergies renouvelables sera éclairci en début d’année avec l’adoption d’un schéma de l’énergie et du climat. La hausse du tarif de rachat de l’électricité du barrage de Yaté fera l’objet d’âpres négociations entre le gouvernement et la SLN.

Social

  • Le SMG continue sa progression

Au 1er janvier, le salaire minimum garanti (SMG) est passé de 132 000 francs par mois à 140 000 francs. En 2012, il s’élèvera à 150 000 francs.
En échange, une réflexion sur la productivité des entreprises devait être lancée mais ce point n’a pas beaucoup avancé.

  • Emploi local : pas avant juillet

Voté fin juillet 2010 par le Congrès de la Nouvelle-Calédonie, la loi sur la protection de l’emploi dans le secteur privé devait entrer en vigueur début 2011. Il n’en sera finalement rien. Les partenaires sociaux doivent en effet d’abord définir avec précision un tableau des métiers à protéger (environ 500 professions). Or, il ne devrait pas être terminé avant le mois de juillet. Rappelons par ailleurs que la fonction publique n’est pas concernée par ce texte. Elle fera l’objet d’une loi spécifique toujours en cours d’élaboration.

  • Vers une prime d’intéressement

Un nouveau texte sur la prime d’intéressement devrait voir le jour en 2011. C’est une des priorités que se sont fixées les syndicats patronaux et de salariés pour cette année à travers leur « agenda social partagé ». Les partenaires sociaux ont déjà remis leurs propositions au gouvernement qui devra désormais trancher.

Justice

 

  • Philippe Gomès, l’année du jugement ?

L’affaire dite des « climatiseurs de Goro » a refait surface cette année, avec la mise en examen de Philippe Gomès en mai dernier pour « abus de biens sociaux » et « prise illégale d’intérêt ». Le président du gouvernement pourrait donc être jugé par un tribunal correctionnel cette année, soit près de six ans après les faits. Reste à savoir où le procès se tiendra : à Nouméa ou ailleurs…

  • Harold Martin : « l’affaire du terrain »

En juillet dernier, Harold Martin parle de « cabale médiatique » lorsqu’une partie de la presse locale se fait l’écho de la vente d’un terrain de onze hectares à Païta. Un terrain appartenant à la famille Martin et cédé à la SARL Nova, détenue par des promoteurs locaux qui veulent y ériger un centre commercial. Le mélange des genres — ce que la justice désigne comme « prise illégale d’intérêt » — serait avéré si la vente du terrain n’était pas achevée en avril 2010, alors qu’Harold Martin siègeait à la commission provinciale d’urbanisme commercial qui valide le projet de centre commercial. C’est ce que la justice locale cherche à savoir. Elle a officiellement été saisie puisque Harold Martin lui-même a fait parvenir au parquet toutes les pièces du dossier.

  • Assises : le meurtre de la place des Cocotiers jugé

- L’affaire avait suscité une vague d’indignation et d’incompréhension. A la fin du mois de novembre 2008, Sylvain Mauligalo, 31 ans, avait été tabassé à mort par une bande d’une dizaine de jeunes, alors qu’il dormait, sur un banc de la place des Cocotiers. Parmi les suspects interpellés, plusieurs étaient des mineurs. Ils doivent être jugés cette année devant la cour d’assises.
- William Illat sera vraisemblablement rejugé au cours de la première session d’assises de l’année, en mars ou en avril. Cet homme de 67 ans avait été condamné à quinze ans de réclusion en septembre dernier. Le 1er mai 2009, cet habitant des Portes-de-Fer avait tiré à plusieurs reprises dans le dos de Marvin Poukiou, un cambrioleur qu’il venait de mettre en fuite.
- C’est aussi cette année que devraient être rejugés les Richard père et fils, condamnés à 7 et 15 ans de prison pour avoir tiré en direction d’un braconnier, à Farino en décembre 2002. Immédiatement après le verdict, leurs avocats avaient annoncé qu’ils faisaient appel.
- Le meurtrier présumé de Lyse Fandoux devrait être jugé par la cour d’assises. En décembre 2009, cette coiffeuse réputée avait été étranglée par son ex-compagnon qui n’avait pas supporté la rupture.

Blandine Guillet, Philippe Frédière, Sylvain Amiotte, Alban Colombel et Pierrick Chatel



03/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres