Après Blog Service

Après Blog Service

Quoi de neuf cette année ?

Les Nouvelles Calédoniennes. Publié le mardi 03 janvier 2012 à 03H00

Echéances électorales, justice, réforme fiscale, enseignement, mines... Voici une sélection de douze dossiers qui feront sans aucun doute l’actualité de l’année 2012.
 
  • L’élection présidentielle

Elle aura lieu le 22 avril et le 6 mai prochain. On connaît déjà les poids lourds. François Hollande, Nicolas Sarkozy (même si ce n’est pas encore officiel) et Marine Le Pen en trouble-fête.
Le vote des Calédoniens (trop peu nombreux) ne pèsera pas très lourd dans le résultat final. Mais Harold Martin l’a dit dans son discours de politique générale : le résultat de ce scrutin majeur ne changera pas vraiment la donne en Calédonie. Les transferts de compétences sont très avancés et ce sont désormais les Calédoniens qui décident pour l’essentiel de leur avenir.

  • Les législatives

Ce scrutin national aura lieu les 10 et 17 juin. Deux circonscriptions sont à pouvoir en Calédonie. La première (Nouméa et les îles), où Gaël Yanno briguera sa propre succession. Et la deuxième (tout le reste du pays), que Pierre Frogier a quittée pour s’installer au Sénat.
Il s’agira, notamment au premier tour, et au sein de chaque famille politique, de compter ceux qui valident la politique de rapprochement entre indépendantistes et non-indépendantistes menée par Pierre Frogier et Charles Pidjot, et ceux qui la dénoncent comme ayant été décidée sans consultation des électeurs. L’enjeu local sera donc beaucoup plus politique et beaucoup plus crucial pour les années à venir.
 

  • Le chantier du Camp-Est

Construire une nouvelle prison ? Gaël Yanno et d’autres en rêvaient. Son lobbying à Paris semble avoir porté ses fruits. Aux côtés du haussaire, le député de la première circonscription a annoncé que le dossier était dans les tuyaux ministériels. En attendant que cette nouvelle prison voie le jour (ce ne sera pas avant une dizaine d’années), des travaux de rénovation de grande ampleur vont démarrer. D’autant qu’un programme de remise aux normes avait été lancé en 2001, dans ces murs qui ont abrité le bagne, et prévoyait même une reconstruction complète sur site. Les vieux bâtiments seront détruits et remplacés par des structures modulaires. Certains de ces travaux ont déjà démarré. Coût du projet : 700 millions.
 

  • Philippe Gomès jugé en mars

Il faudra bientôt aller chercher le dossier dans les caves du palais de justice. Mais sept ans après le début de l’affaire, un dossier qui a connu quelques péripéties judiciaires (deux juges ont refusé la mise en examen) et une instruction à rallonge, Philippe Gomès devrait finalement être jugé en mars pour l’affaire dite « des climatiseurs de Goro ». Initialement, le dossier devait être jugé le 24 octobre dernier. Mais son avocat avait eu un empêchement et l’audience avait dû être repoussée. Un calendrier qui n’arrange pas franchement Philippe Gomès, à quelques mois d’une échéance politique pour laquelle il pensait se lancer dans la bataille : les élections législatives auront lieu en juin.

 

  • A deux pas de la réforme fiscale

Les discussions vont s’accélérer, les échanges fuser, et les accrochages s’amplifier, autour de la réforme globale de la fiscalité. La mise en œuvre effective de la taxe générale sur les activités (TGA) est prévue au 1er janvier 2013. Dans le cadre d’une réforme de la fiscalité, cette fois directe, l’expert de Bercy, Jean-Pierre Lieb, a rédigé un état des lieux qui, selon l’agenda, doit déboucher sur une simulation durant le premier semestre 2012, avant le processus législatif. Enfin, une étude sur la fiscalité des secteurs miniers et métallurgiques doit être lancée.    

 

  • La SLN à l’heure du choix

Après une flopée d’études, les discussions doivent s’achever à la SLN sur la future centrale électrique et sur le choix du combustible. Gaz ou charbon ? Le cœur de la filiale d’Eramet balance. Dans la partie, intervient peut-être la négociation du prix de l’électricité de Yaté, dont le dénouement devrait intervenir dans les mois à venir.

  • Le défi de l’usine du Nord

Le grand patron d’Xstrata Nickel en est sûr, le projet du Koniambo va démarrer dans les temps, à la fin 2012. Quelle sera la portée de cette première coulée de nickel ? Symbolique, et destinée essentiellement aux actionnaires ? Ou technologique, signifiant une mise en marche réelle et complète du site ?


 

  • Vale se lance, enfin

C’est la bonne, disent les employés de l’usine du Sud. À l’issue de la phase d’opération intégrée (Iro) et une production, pour moitié, de NHC (Nickel Hydroxide Cake) en anglais, et pour l’autre part, de l’oxyde de nickel, le produit fini, en 2012. Avec une inauguration officielle, en cours de route, peut-être au début du second semestre.

  • Le médipôle sortira de terre

Ce sera le grand chantier des trois ans à venir. Les travaux de terrassements viennent de s’achever.
Le temps de construire une base-vie, de mettre en place une desserte routière, l’eau et l’électricité, de faire venir le staff d’ingénieurs, et les murs du médipôle commenceront à sortir de terre à la fin du premier semestre 2012.
Le coût total estimé de l’opération se chiffre aujourd’hui à 46,8 milliards.
Une dizaine sera dépensée au cours de l’année 2012, principalement au profit des entreprises locales du BTP, qui assureront l’essentiel du gros œuvre en sous-traitance pour la société Vinci. Mise en service prévue fin 2015, début 2016.

  • La Maison de l’enfance polyhandicapée

Déjà bien sortie de terre à Nouville, la Maison de l’enfance polyhandicapée compte accueillir ses premiers habitants en avril. Unique en Nouvelle-Calédonie, cette structure a été portée par l’Association des parents d’enfants handicapés, en recherche de nouvelles solutions pour leurs enfants. La Maison, ouverte aux 6-26 ans, pourra offrir vingt-cinq places en hébergement fixe, cinq en accueil temporaire et, dans l’idéal, dix autres en accueil à la journée. La Nouvelle-Calédonie s’est impliquée en l’élevant à un projet de dimension pays. L’investissement total est chiffré à plus d’1,3 milliard de francs.

  • Le bac pro en trois ans et l’histoire-géo en première

2012 va apporter quelques modifications substantielles, notamment dans la filière professionnelle. Le bac pro se fera désormais en trois ans selon un cycle de seconde, première et terminale professionnelle, en remplacement des deux ans de BEP suivi des deux ans de bac pro. Le baccalauréat général subira lui aussi une transformation, avec le passage de l’épreuve d’histoire-géographie durant l’année de première, comme c’est déjà le cas pour le français.

  • La danse aura son conservatoire

Le dossier a mis près de trois ans à aboutir et c’est finalement l’ancien bâtiment de Claudine Minel, Les Coulisses de la danse, situé route du Port-Despointes, qui a été retenu pour accueillir le Conservatoire de danse de Nouvelle-Calédonie.
 Cette nouvelle structure permettra un enseignement public de la danse sur le territoire dans quatre salles équipées, qui pourront accueillir jusqu’à 350 danseurs dès le mois de mars (les inscriptions sont déjà ouvertes au 24 63 15).
Le conservatoire envisage déjà de créer prochainement une compagnie chorégraphique et de mettre en place des classes à horaires aménagés pour permettre aux enfants de suivre les cours en parallèle de leurs études.



04/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres