Après Blog Service

Après Blog Service

Une case à Paris

Les Nouvelles Calédoniennes. Publié le mercredi 22 février 2012 à 03H00

C’est samedi que s’ouvre à Paris le Salon international de l’agriculture. Cette année, la Nouvelle-Calédonie devrait être plus visible avec un stand représentant une case pour mieux mettre en valeur le Caillou et ses produits.

Les années d’élection présidentielle, le salon international de l’agriculture de Paris est l’endroit où il faut être. La plus grande vitrine mondiale de l’agriculture y a une saveur toute particulière et bat généralement son record de visiteurs (700 000 en moyenne). Cette année, la chambre d’agriculture, en partenariat avec la Maison de la Nouvelle-Calédonie, a mis le paquet. A commencer par le relooking de son stand de 80 m2 jugé « un peu banal » par les élus.

Reflet. Pour mieux refléter le Caillou et interpeller les visiteurs, le Congrès a choisi d’installer une case dans l’allée S du pavillon 7.2.
Pour la garnir copieusement, de nombreux produits locaux ont déjà pris la mer depuis la fin de l’année dernière pour arriver en temps et en heure. « L’idée n’est pas forcément d’aller chercher des marchés à l’extérieur, même si on ne ferme pas la porte. On est bien conscient que l’on a déjà parfois du mal à fournir le marché calédonien. On souhaite plutôt faire découvrir nos produits, et bien sûr notre magnifique île », explique Yannick Couette, le directeur de la chambre d’agriculture.
La vanille, le café, les achards, le sel, les crevettes, le cerf, les confitures ainsi que l’industrie agroalimentaire avec nos bières, notre eau, nos liqueurs, seront présents à la dégustation, mais aussi à la vente. Pour le cerf, la vente est une première au SIA.  Deux producteurs calédoniens vendront directement leurs produits : Serge Blanco (Délices Bouraillais) et Didier Pagenaud (lire ci-dessous). Pour les autres produits, c’est la chambre d’agriculture qui les achète ici aux producteurs et les revend sur le salon à prix coûtant, le fret étant pris en charge par la Nouvelle-Calédonie.

Jeunes. Sur place, l’animation sera faite par de jeune Calédoniens qui font leurs études en France et sont choisis par la Maison de la Nouvelle-Calédonie.
Le tourisme rural sera également mis en avant avec le réseau Bienvenue à la ferme. « Un programme a été concocté par la chambre pour nouer des contacts et trouver de nouvelles idées, explique Yannick Couette. Cette année nous n’avons pas de mission purement technique - un voyage d’étude avec généralement deux agriculteurs par province -, car il n’y avait pas de budget pour cela. En revanche, nous avons axé notre travail sur les marchés des producteurs du pays et des visites sont prévues avec notre technicienne pour les personnes présentes ».
Le GIE tourisme sera également de la partie, et de nombreux écrans disposés dans la case permettront aux visiteurs de découvrir les exploitations agricoles du Caillou.



22/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres