Après Blog Service

Après Blog Service

Utiliser Facebook comme source d'informations

LEMONDE.FR | 27.04.10 | 19h28  •  Mis à jour le 27.04.10 | 19h28

epuis une semaine, les internautes utilisant le réseau social Facebook peuvent voir surgir sur les sites Web de petits pavés leur indiquant les articles, les films ou les produits que leurs "amis" ont aimé. En cliquant sur les boutons "j'aime" sur ces sites, les internautes ne signalent pas simplement sur leur page Facebook qu'ils ont aimé une page ou un objet : cette information est également transmise aux sites, de manière cryptée, qui peuvent dès lors personnaliser automatiquement la visite des internautes, en leur présentant des suggestions en fonction des recommandations de leur cercle.

Plusieurs développeurs tentent également de tirer parti de cette nouvelle fonctionnalité pour utiliser le système de recommandations mis en place par Facebook hors des sites. Zach Allia, développeur sur Facebook et iPhone, a ainsi créé Likebutton, une plate-forme qui permet de recenser les différents articles appréciés par vos "amis" sur le Web.

Une fois connecté à Facebook, la page affichera les articles recommandés par vos contacts sur une sélection des principaux sites d'actualité, de vidéo ou de musique. Il est possible de personnaliser la sélection de sites, de manière rudimentaire pour l'instant, mais de nouvelles fonctionnalités sont prévues. Likebutton est pour l'instant uniquement disponible en anglais.

Le site propose donc une approche complémentaire des agrégateurs comme Netvibes ou Google reader, ces pages personnalisées où l'internaute peut sélectionner les sites dont il souhaite voir les derniers articles s'afficher. Dans Likebutton, le filtre n'est pas directement contrôlé par l'internaute, mais est indirectement géré par ses contacts sur Facebook. Un système de votes similaires à celui utilisé par des agrégateurs comme Digg ou Redditt, dans lesquels les internautes inscrits votent pour faire remonter les liens dans le palmarès de page d'accueil, selon le principe dit de "la sagesse des foules" – un grand nombre d'internautes a plus de chances de pointer vers des informations intéressantes.

Il est également possible d'utiliser le site sans être connecté à Facebook : dans ce cas, c'est le palmarès des articles les plus "aimés" par l'ensemble des inscrits sur le réseau social qui s'affiche pour chaque site.


Le Monde.fr

Les paramètres de vie privée

Dans ses paramètres de confidentialité, l'utilisateur peut déterminer qui peut voir ses "J'aime" sur les sites partenaires, en suivant le chemin "Compte", "Paramètres de confidentialité", "Informations du profil" et "Centres d'intérêt".

De même, en allant dans "Compte", "Paramètres de confidentialité" et "Applications et sites Web", le détenteur d'un compte Facebook peut restreindre le type d'informations envoyées au site partenaire, avec cependant un bémol. Le site en question aura accès à toutes les informations classées accessibles à "tout le monde" (photos, statuts et groupes le sont par défaut), mais également toutes les informations que Facebook juge publiques : le nom, la photo de profil, la date de naissance, la ville de résidence, la liste des amis...



28/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres