Après Blog Service

Après Blog Service

Sondage: la jeunesse jugée "égoïste" mais confrontée aussi à plus de difficultés

- Publié le 23/11/2011 à 16:40

 

Les Français portent un regard sévère sur les jeunes jugés "intolérants" (53%) et "égoïstes" (63%), mais ils estiment à 81% qu'il est difficile d'être jeune (moins de 30 ans) aujourd'hui, selon un sondage Ipsos/Logica Business Consulting pour Le Monde publié mercredi.

Chez les jeunes eux-mêmes, la proportion tombe à 70%.

 

Pour 92% des personnes interrogées, trouver un emploi est plus difficile pour un jeune aujourd'hui que pour la génération précédente, seuls 3% considèrent que c'est plus facile. Même chose pour le logement, plus difficile à trouver aux yeux de 89% des personnes interrogées (contre 6%). En revanche, les loisirs semblent plus facile d'accès à 57% des Français, plus difficiles à 30%.

 

Ce sondage montre aussi un jugement sévère à l'égard des jeunes, jugés "égoïstes" (63%), "paresseux" (53%), "intolérants" (53%) et "pas engagés" (64%).

Les moins de 30 ans sont critiques avec eux-mêmes, ils se voient "intolérants" (51%), "égoïstes" (70%), paresseux (65%). Ils se présentent aussi comme "révoltés" (76%).

Invités à dire quel candidat défend le mieux les intérêts de la jeunesse, les personnes interrogées mettent en tête François Hollande (42% chez l'ensemble des Français, 45% chez les moins de 30 ans), loin devant Nicolas Sarkozy (26% et 22%), François Bayrou (20% et 20%), Marine Le Pen (14% et 13%), Jean-Luc Mélenchon (13% et 9%) et Eva Joly (12% et 15%).

Sondage réalisé par téléphone les 18 et 19 novembre sur un échantillon de 1.014 personnes, représentatif de la population de 15 ans et plus (méthode des quotas).



24/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres