Après Blog Service

Après Blog Service

Une loi pour encadrer les weekends d'intégration

24/02/2011 à 13h08, Libération.

Déclaration préalable, testings, etc.: la ministre de l'Enseignement dégaine une série de mesures législatives, suite à plusieurs faits divers.


 

Valérie Pécresse a annnoncé jeudi une prochaine mesure législative pour soumettre les organisateurs de week-ends étudiants d'intégration à une déclaration préalable en préfecture et généraliser les contrôles auprès des fournisseurs d'alcool lors des soirées étudiantes.

Ces mesures devront être mises en place pour la prochaine rentrée universitaire.

Elles sont les principales recommandations d'un rapport que le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche avait commandé en septembre au recteur de Poitiers, Martine Daoust, sur les actions pouvant être conduites pour «protéger les étudiants des dérives» liées aux week-ends d'intégration et qui lui a été remis jeudi devant la presse.

«Il faut absolument que l'on puisse prévenir les risques», a affirmé Mme Pécresse.

Première mesure: «responsabiliser les organisateurs» des soirées et week-ends d'intégration en les obligeant à «déclarer chaque événement festif, non seulement auprès des responsables de l'établissement, mais à la mairie ou à la préfecture», comme cela existe pour l'organisation des «rave parties».

Cette proposition est «la clé de voûte» du dispositif et fera l'objet d'une «mesure législative», a-t-elle précisé.

Testings

Deuxième action: le «testing» (contrôles) va être généralisé lors des soirées étudiantes pour «vérifier que la loi qui empêche les alcooliers (fournisseurs d'alcool qui parfois sponsorisent une soirée étudiante, ndlr) de distribuer gratuitement de l'alcool» est respectée.

Ces contrôles pourront être réalisés par «les organisations étudiantes, les mutuelles, les associations de prévention», selon elle.

Mme Pécresse estime par ailleurs «nécessaire» que les universités proposent «des modules d'enseignement sur les risques et les comportements addictifs», qui pourront compter dans l'obtention du diplôme, comme le fait par exemple l'université Nancy I.

«Je compte sur les associations étudiantes pour porter» ce projet, a-t-elle dit.

Enfin sera édité «avant l'été» un guide d'information destiné aux responsables d'établissements et aux associations étudiantes, qui recensera les actions de prévention qui peuvent être mises en place et les partenaires existants.

Le gouvernement entend éviter plusieurs accidents intervenus lors de week-ends d'intégration (plaintes pour viols, défenestration, noyade, accidents de voiture etc).

(Source AFP)



24/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres